Centre de valorisation énergétique

La valorisation des déchets grâce à la l’incinération

Le syndicat Azur possède son propre centre de valorisation énèrgétique.

La valorisation déchets se déroule en plusieurs étapes :

Tout d’abord, les déchets collectés sont déversés dans une fosse, où ils seront répartis de façon homogène. Ils sont ensuite envoyés vers la chambre de combustion pour y être brûlés, dans un cycle à trois temps :

  • Le séchage
  • La combustion
  • Et l’évacuation des résidus solides (appelés aussi mâchefers)

La chaleur et la vapeur générée par cette combustion, est récupérée et transformée en nouvelles valeurs énergétiques :

  • Valorisation thermique : La forte chaleur va permettre d’alimenter des réseaux de chauffages urbains, ou être proposés à des entreprises et/ou établissements publics.
  • Valorisation électrique : Grâce à un turboalternateur, il est possible de transformer la vapeur en énergie électrique.
     

Qu'en est-il des fumées ?

Les fumées résultant de ces opérations, considérées comme polluantes,  sont ensuite traitées grâce à une installation prévue à cet effet, par un processus de dépoussiérage, neutralisation et traitements des gazs.

Les résidus d’épuration des fumées d’incinération sont eux collectés, traités puis évacués du site pour élimination.

Le centre de valorisation énèrgétique en images

Déchargement des ordures résiduelles dans la fosse

1 & 2: Après la collecte des ordures ménagères, celles-ci sont déchargées dans la fosse.

3: Le grapin va mélanger les ordures, et libérer de la place pour les prochains déchargements.

4 & 5: Les ordures sont ensuite incinérées dans un four à très forte chaleur.

6 & 7: La chaleur émise va chauffer la chaudière, qui va générer de la vapeur/chaleur. C'est cette chaleur qui va permettre d'alimenter le réseau de chauffage urbain vers Argenteuil, et bientôt vers la ville de Bezons. Cette chaleur permet aussi de faire tourner les turbo-alternateurs afin de produire de l'électricité. En 2016, le centre de valorisation énergétique d'Argenteuil a produit :  ​52 645 MW d'électricité  et 62 000 MW de chaleur.

8 & 9: En parallèle, les fumées émises par la combustion sont traitées puis rejetées par la cheminée du centre.

10 & 11: Les résidus de combustion appelés "mâchefers" sont évacués via un immense tapis roulant. Ils sont ensuite utilisés pour la valorisation de sous produits.